• La pédagogie Montessori

    Voici l'exposé proposé par l'association Montessori de France sur la pédagogie Montessori. (Article original)

    « L’éducation comme une aide à la vie »

    L’essentiel dans l’éducation, c’est le développement de l’être humain dans toutes les dimensions : physique, sociale et spirituelle.
    Chaque enfant quel qu’il soit poursuit au milieu des autres, avec les autres son propre développement par sa propre activité suivant les lois intérieures de croissance.
    Maria Montessori a proposé une pédagogie tenant compte des besoins des enfants à chaque stade de la croissance humaine.
    Chacun a son propre potentiel qui se développera si on lui donne un environnement approprié si on respecte son histoire, sa personnalité propre et son propre rythme d’où l’importance de l’ambiance préparée soigneusement pour que l’enfant par des expériences répétées autant de fois qu’il le souhaite soit « acteur » de son propre développement. Il est donc important que l’enfant ait la liberté de mouvement et le libre choix des activités ce qui va permettre le développement de l’autonomie et de la responsabilisation.

    Le concept « d’environnement préparé » est un concept complexe de la pédagogie Montessori. Il est constitué non seulement du groupe d’enfants et de l’éducateur, mais aussi de l’ambiance et du matériel pédagogique proposé.
    Dans les écoles Montessori, l’environnement matériel est conçu, préparé et délimité pour chaque étape du développement afin de permettre à l’enfant d’accéder à une activité autonome.
    Les étapes de développement physique de l’enfant sont maintenant bien connues et les milieux éducatifs en tiennent compte ; il en va tout autrement des phases du développement psychique. La manière dont nous répondons aux besoins psychiques et intellectuels est déterminante pour le développement de l’enfant, pour la prise de conscience de soi et la construction de la personnalité ainsi que pour la manière d’appréhender les événements, de modeler ses attitudes futures face à la vie, pour la formation de l’intelligence et l’élaboration du sens social.
    L’enfant possède un esprit absorbant.
    Il s’agit de cette forme d’intelligence particulière, propre au jeune enfant. Il a la faculté « d’absorber » tout ce qui l’entoure et de construire sa personnalité avec ce que lui offre et lui refuse son milieu.
    Les manifestations extérieures de cette faculté sont des sensibilités particulières et passagères appelées périodes sensibles.
    Chaque période sensible permet à l’enfant de se mettre en relation avec un aspect particulier de son environnement ; les acquisitions faites au cours de cette période se font dans l’enthousiasme.
    La réponse éducative à l'esprit absorbant de l'enfant consiste en une aide indirecte à travers la préparation d'un environnement adapté à la taille et à la force de l'enfant l'invitant à l' auto activité à travers la mise à disposition du matériel de développement.
    L'enfant peut donc choisir ses activités selon une motivation interne, profonde, qui correspond à ses périodes sensibles. Comme les enfants n'ont pas tous les mêmes besoins au même moment, la mise à disposition du matériel avec la possibilité de le choisir et de l'utiliser aussi longtemps qu'ils le souhaitent permet de satisfaire leurs intérêts. Ils continuent l'activité le temps nécessaire à la construction de l'intelligence selon le rythme propre à chaque enfant. Grâce à la possibilité qu'offre le matériel Montessori d'autocorrection, l'enfant, en s'exerçant régulièrement et en observant, focalise son attention et développe peu à peu sa capacité de concentration.
    L'éducateur intervient avec justesse et discrétion, accordant son attitude de manière de plus en plus fine à l'enfant, au groupe ; il instaure un climat de confiance, de joie et de liberté.
    L'enfant prend ainsi peu à peu confiance de son identité, il s'adapte de mieux en mieux à son environnement sur lequel il expérimente sa capacité d'agir positivement.
    Pour permettre ce développement harmonieux, il est important que les enfants traversant les mêmes étapes fondamentales soient réunis dans un même espace. Dans les Maisons des Enfants et les classes élémentaires les enfants sont réunis par trois ans d'âge - 3/6 ans - 6/9 ans - 9/12 ans
    La cohabitation favorise l’entraide, le respect mutuel et les échanges entre enfants. Cette communauté enfantine expérimente une vie sociale et pose les jalons pour la construction d'une vie sociale future bien comprise.
    Les enfants doivent impérativement bénéficier d’un temps d’activité autonome (individuelle ou de groupe pour les plus grands) deux heures et demie à trois heures, chaque matin et chaque après-midi.
    Ceci permet le respect du rythme de travail, la possibilité du libre choix de l’activité et la concentration de l’enfant dans son activité.
    L'éducation considérée comme une aide à la vie débouche sur une éducation à la vie sociale harmonieuse.
    Elle pose les fondements d'une société future consciente et responsable, capable de vivre dans la Paix.

    *Comment tenir compte des besoins de l’enfant ?

    (*extrait du document « L’Enfant Père de l’Homme », édité par Association Montessori de France)
    Pour tenir compte des besoins de l’enfant il nous faut :

    I. Reconnaître que toute l’énergie qu’il déploie dès sa naissance et au cours de son développement est consacrée à : la conquête de l'indépendance.

    II. Reconsidérer notre attitude d’adulte vis-à-vis de l’enfant pour l’aider à acquérir son autonomie.

    III. Remettre en question la notion que nous avons de l’éducation :
    - Aider le développement naturel de l’enfant.
    - Concevoir un « environnement préparé » qui soit favorable à l’épanouissement de ses facultés de création et d’adaptation.

    Quel est le rôle de l'éducateur puisqu'il « n'enseigne » pas, et que les enfants apprennent « tout seuls »?

    Le rôle de l’éducateur est de guider les enfants dans leur intérêt et de préparer l’environnement à cet effet.

    Vu de l'extérieur, on serait tenté de penser qu'il ne fait rien ; en effet, au lieu de s'imposer, il s'efface au profit de l'enfant et du groupe, permettant à chacun d'exercer et de développer son esprit d'initiative et de décision.

    Il sert de médiateur entre l'enfant et l'outil de travail (le matériel pédagogique), entre l'enfant et le groupe.

    Sa présence n'est pas ressentie comme celle d'un juge, mais comme un être disponible pouvant apporter une aide : une réponse aux questions et aux difficultés que rencontre l'enfant au fur et à mesure de sa propre expérience.

    Loin d'être passive, son attitude est celle d'un observateur attentif : en respectant le caractère, la personnalité et le rythme de chacun, l'éducateur tient en éveil chez l'enfant son besoin naturel d'auto - perfection.

    Yahoo! Pin It